déc 292019
 
Brutus

Phénoménal ! Il n’est pas courant de voir apparaître un groupe phénomène de cette trempe sur la scène Rock mondiale. Brutus étonne également par la position qu’occupe Stefanie Mannaerts à la fois à la batterie et au chant.

Burst, le premier album, avait déjà été une petite bombe dans le milieu du Post-Hardcore en 2017. Nest, en ne perdant pas le côté brutal et hargneux, est certainement plus abouti et maitrisé, et possède en outre avec War un titre incontournable par sa sensibilité. La recette est assez simple, une grosse dose d’énergie d’une musique aux croisées du Post-Rock, Post-Hardcore, Punk et Metal, et des passages plus calmes où la voix de Stefanie peut faire merveille.

Fire, le premier titre de l’album, déroge un peu à la règle en se cantonnant à un registre violent, une hargne mesurée toutefois. L’intéressant Space, au contraire, reste lui sur une rage renfermée. Le bien nommé Sugar Dragon, enfin, pousse le feu et la douceur à leurs paroxysmes durant plus de 7 minutes pour clôturer l’album.

Brutus, avec cet album, dépasse les frontières des genres musicaux et est bien parti pour s’imposer dans le monde entier. Et il est bien plaisant que cela soit un groupe belge.


- Brutus sur Facebook