déc 132015
 
Milanku

C’est étonnant comme Milanku parvient à faire transpirer la mélancolie dans ses morceaux. Les québécois reviennent avec un 4ième album intitulé De fragments. Si les guitares un peu sales de Pris à la gorge ont presque totalement disparues, Milanku a su conserver un style très reconnaissable, un son énorme d’une densité extrême.

Ce nouvel opus démarre très fort avec Fuir les jours, sans doute le morceau le plus mélancolique. Le Labyrinthe est un titre complexe dominé par un riff étrange devenant envoûtant après quelques écoutes. La Dernière Porte a logiquement été choisi pour le clip, pas trop long, il est efficace et de construction relativement classique. Le long morceau Ce fut quand même notre histoire clôture l’album et renoue avec une grosse dose de mélancolie.

On est heureux de retrouver Milanku au rendez-vous pour son 4ième album. Le groupe québecois qualifie celui-ci de plus « rond », et en effet, il y a une évolution dans le style musical. Le mélange équilibré de Post-Rock et de Post-Hardcore est une réussite. Les mélodies sont belles, les ambiances multiples et les émotions à fleur de peau.


- Le site officiel de Milanku